Les opportunités de financement quand on est sénior !

5 minutes
20/11/2023
Arrago
Partager l'article

Les seniors ont généralement accès à plusieurs types d'emprunts comme les prêts personnels, les prêts hypothécaires, ou les regroupements de crédits. Pourtant, passé un certain âge, il devient plus difficile d’obtenir un crédit auprès d’une banque. Bien qu’il n’existe pas de plafond d’âge officiellement, la plupart des banques tiennent à ce que le remboursement du crédit soit fait aux alentours de 75 ans. Ainsi, le prêt sera possible mais sa durée sera relativement courte et le coût de l'assurance emprunteur, si elle est disponible, devient important.

Les possibilités de financement pour les seniors

Dans une ère où l’espérance de vie connaît une augmentation constante, la question de la sécurité financière pour les seniors devient importante. Des opportunités de financement peuvent prendre diverses formes, allant de la vente en viager à nue-propriété, en passant par le prêt viager hypothécaire. Chaque type de financement a ses avantages, il est donc essentiel de comprendre leurs spécificités avant de choisir celui qui vous convient le mieux.

La vente en viager occupé

Le viager occupé représente plus de 90 % des volumes des ventes en viager. Les deux (en viager libre ou en viager occupé) reposent sur le même principe : au moment de la vente, ni l’acquéreur ni le vendeur ne peuvent estimer pour quel montant final le bien sera cédé puisque les rentes sont versées jusqu’au décès du vendeur. Ainsi, la rente viagère vous permet de profiter d’une rentrée d’argent régulière jusqu’à la fin de votre vie. Son montant tient compte de différents critères tels que : l’âge (l’espérance de vie), la somme du bouquet à verser et la valeur foncière du logement vendu en viager.

Les avantages de la vente en viager :

  • Vous avez un complément de revenus jusqu’à la fin de votre vie ;
  • Vous gardez votre confort tout en réduisant le coût d’entretien de votre appartement ou de votre maison. En effet, si des travaux conséquents sont à prévoir, ou si des ouvrages sont votés par la copropriété, ceux-ci sont désormais à la charge de l’acheteur uniquement ;
  • Si l’acte de vente le prévoit, vous pouvez bénéficier d’une revalorisation de la rente en cas de libération anticipée du bien occupé ;

Les inconvénients de la vente en viager :

  • Le bien vendu en viager ne peut pas être transmis à vos proches ;
  • Trouver un acheteur peut prendre du temps ;
  • La revalorisation pour la libération anticipée de la rente n’est pas garantie et doit faire l’objet d’une clause ;
  • La rente viagère est taxée au titre de l’impôt sur les revenus ;
  • Vous ne bénéficiez pas de la hausse de l’immobilier ;
  • Vous êtes dépendant de la solvabilité d’un acheteur particulier ;

La vente en nue-propriété

La vente en nue-propriété permet de séparer la pleine propriété d’un bien en deux parties distinctes : la nue-propriété et l’usufruit. Alors que l’acheteur acquiert uniquement la nue-propriété du bien, le vendeur conserve l’usufruit, c’est-à-dire, le droit d’usage et de jouissance du logement.

À la différence de la vente en viager, la vente de la nue-propriété implique que le prix décoté est payé en une seule fois le jour de la signature de l’acte définitif et ne donne pas lieu au versement d’une rente mensuelle. Si donc votre objectif est de se constituer un complément de revenus, la vente en nue-propriété peut ne pas être adaptée pour vous (sauf à mettre le bien en location).

Les avantages de la vente en nue-propriété :

  • Vous disposez d’un capital important immédiatement disponible ;
  • Vous recevez l’intégralité du prix de vente en une seule fois ;
  • Vous conservez le droit de continuer à vivre dans votre logement ainsi qu’à le louer ;

Les inconvénients de la vente en nue-propriété :

  • Cette opération est complexe : elle nécessite de passer par l’établissement d’un acte notarié, fixant les conditions de la vente ;
  • Vous ne bénéficiez pas de la hausse de l’immobilier ;
  • Il est très difficile de trouver un acheteur ;

Le Prêt 60 d’Arrago

Lorsque votre capacité financière ne vous permet pas de souscrire un crédit classique, le Prêt 60 (techniquement : un prêt viager hypothécaire) peut s’avérer être une solution intéressante. En effet, celui-ci s’effectue sans conditions de ressources. Il permet aux seniors propriétaires d’emprunter de l’argent en mettant en garantie leur bien immobilier. L’obtention n’est, par ailleurs, pas soumise à un questionnaire médical ni à une obligation d’assurance individuelle.

Les avantages du Prêt 60 :

  • Vous conservez la pleine propriété de votre bien, vous pouvez donc transmettre à vos enfants ;
  • Vous protégez vos héritiers car les sommes dues lors du remboursement ne peuvent jamais excéder la valeur du bien mis en garantie ;
  • Vous profitez de l'éventuelle hausse du marché immobilier ;
  • C’est un prêt sans mensualités, vous remboursez quand vous le souhaitez, au plus tard lors de la transmission ;
  • Aucun questionnaire médical n’est demandé ;

Les inconvénients du Prêt 60 :

  • Vous ne disposerez pas d’une somme d’argent égale à la valeur de votre bien : vous recevrez entre 15 % et 60 % de la valeur estimée du bien selon votre âge ;
  • Les charges, telles que les travaux de réparation ou de taxe foncière restent à votre charge, car vous êtes toujours propriétaire ;

Pourquoi faire appel à un conseiller d’Arrago ?

Choisir le type de financement parmi les différentes alternatives existantes qui sera le plus adapté à vos besoins et à votre situation financière est une décision importante car elle peut avoir un impact significatif sur votre tranquillité d'esprit personnelle et également sur celle de vos héritiers.

Faire appel à un conseiller d’Arrago pour une demande de financement lorsque l'on est senior est une décision judicieuse. Le comparateur des solutions développé par Arrago vous permet de comparer entre le viager occupée, la vente de la nue-propriété et le Prêt 60 afin de vous aider à faire les choix les plus éclairés pour vous !